Quelle tenue de plongée acheter la première fois ? 

Lors de ma décision de faire ma première plongée sous-marine, je me suis renseigné sur les différents équipements nécessaires pour ce type d’activité. Je devais donc faire l’acquisition d’un masque de plongée, d’un tuba, de palmes, et d’une combinaison de plongée. Et c’est là que le dilemme s’est posé : quelle tenue de plongée dois-je choisir ? J’ai finalement pu trouver la tenue adaptée, et je vais vous faire part des bons conseils que j’ai reçus durant mes recherches.

L’épaisseur de la combinaison

La première chose que j’ai apprise, c’est que l’épaisseur de la tenue de plongée doit être proportionnelle à la température de l’eau. Vous devez donc adapter le choix de votre combinaison à la destination de vos vacances. Voici les quelques données que j’ai pu récolter lors de mes recherches :

  • Si l’eau est assez froide (entre 10 et 18°C), alors il faudra opter pour une combinaison en néoprène de 7 mm d’épaisseur, ou même plus.
  • Pour des eaux tempérées avec une température de 16 à 24°C, une combinaison de 5,5 mm de néoprène serait la plus recommandée.
  • Enfin, si l’eau est vraiment chaude (supérieure à 25°C), alors il serait préférable d’acheter un shorty, ou une combinaison de 3 mm d’épaisseur de néoprène.

Les types de tenue de plongée

Sur le marché, vous trouverez différents types de combinaisons de plongée.

  • La combinaison humide

Dans la plupart des cas, vous tomberez sur des combinaisons dites « humides ». Cette combinaison faite en néoprène et en polymère de caoutchouc qui est rempli avec des bulles d’air piège l’eau entre votre tenue de plongée et votre corps afin de créer une barrière thermique séparant votre peau de l’extérieur. 

Cette tenue est surtout utilisée pour le snorkeling et la plongée. Elle peut être proposée en shorty ou en intégrale (avec fermeture dorsale ou ventrale, selon le modèle), et convient aussi bien pour une mer chaude que froide. Si c’est votre première plongée sous-marine, alors la combinaison humide est probablement la mieux adaptée.

Je devrai m’en prendre une d’ailleurs. Mon rêve étant d’aller aux îles Coco, pour aller contempler la plus grande réunion de requin-marteaux au monde.  Un copain m’a dit que Beuchat faisait du bon matos, ici. Chais pas, je verrai bien. En tout cas ils expliquent bien les différents éléments d’un combinaison.

  • La combinaison semi-étanche

Il s’agit de combinaisons humides, à la différence près qu’il n’y a pas (ou presque pas) d’eau qui circule à l’intérieur. Cela est rendu possible grâce à des manchons d’étanchéité qui se trouvent au niveau des chevilles, des poignets et du cou. Elle convient pour une eau de 10 à 20°C.

  • La combinaison étanche 

Cette combinaison est destinée aux plongeurs confirmés. Elle n’est donc pas celle que je conseillerai en tant que tenue de plongée à acheter la première fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *